Les 12 étapes du permis

Le permis de conduire à Genève: le guide de vos démarches en 12 étapes

Blank
1. Suivre un cours de premiers secours
Connaître les gestes qui sauvent!
  • Durée: 10 heures sur 2 jours
  • Pas d’examen mais présence et ponctualité au cours obligatoire
  • Délivrance d’une attestation format carte de crédit.
  • Validité: 6 ans
Prêt-à-conduire vous aide à trouver le cours en adéquation avec vos disponibilités!
2. Se faire examiner la vue

S’assurer d’une vision optimale!
  • télécharger le formulaire ici ou aller le chercher au “bureau des automobiles” (OCV)
  • le faire compléter par un opticien agréé (env. 20 CHF) validité: 2 ans
> lien opticiens: https://www.ge.ch/obtenir-permis-conduire/opticiens-agrees
3. Déposer sa demande de permis d’élève

Remplir sa demande et réunir les documents !
Se présenter personnellement pour la première demande à l’OCV (Office Cantonal des Véhicules, 70 CHF), venir avec les documents à fournir:
  • Formulaire de demande de permis d’élève-conducteur-trice rempli
  • Attestation d’opticien agréé (datant de moins de 24 mois – liste ici)
  • Attestation cours de sauveteurs / samaritains
  • 1 photo couleur format passeport, de face, nu-tête
  • Pièce d’identité:
    • Suisses: carte d’identité ou passeport
    • Etrangers: livret pour étrangers
4. Etudier la théorie

Etudier et comprendre !
Avec les moyens didactiques actuels, il est tentant d’apprendre “par coeur” les réponses”. Plus que de réussir il faut comprendre et intégrer les bases théoriques pour gagner du temps lors de la pratique!
Prêt-à-conduire vous conseille dans le choix du matériel pour bien étudier la théorie et vous propose ses cours privés!
A quelle âge puis-je me présenter?
Jusqu’à présent il fallait avoir 18 ans révolu mais dès le 1er janvier 2021, est possible d’obtenir un permis d’élève de la catégorie B dès l’âge de 17 ans. Cependant, il faudra détenir ce permis d’élève pendant 1 an avant de pouvoir se présenter à l’examen pratique (excepté les personnes nées en 2003 qui obtiendront leur permis d’élève durant l’année 2021).
5. Passer l’examen théorique et obtenir le permis d’élève conducteur-trice

Sur Genève, l’examen se déroule à l’OCV (Office cantonal des Véhicules) et peut se faire en français, allemand, italien et anglais.

  1. S’inscrire à l’examen théorique à l’OCV (100 CHF)
  2. Se présenter à l’heure au rendez-vous avec : la convocation (optionnel), une pièce d’identité originale (passeport, carte d’identité ou livret de séjour). Si vous n’avez pas la pièce d’identité pour cause de renouvellement, pensez à demander une attestation aux autorités avant le jour de l’examen (en cas d’oubli ou d’une pièce d’identité non-valide, vous ne pourrez pas vous présenter à l’examen théorique et ce dernier vous sera facturé).
  3. Passer l’examen théorique de 45 minutes à l’OCV; face à un ordinateur, il faut répondre à un QCM (Questionnaire à Choix Multiples) de 50 questions/150 points au total/15 erreurs au maximum.
6. Pratiquer la conduite avec un moniteur-trice ou un accompagnant-e

Apprendre à conduire et à se conduire !
Bravo! Vous avez votre permis provisoire de conduite valable 2 ans et vous pouvez commencer à conduire accompagné-e d’un moniteur-trice ou d’un proche âgé de plus de 23 ans ayant le permis depuis au moins 3 ans avec le signe “L” réglementaire sur le véhicule.
Prêt-à-conduire vous encourage à alterner la conduite privée et la conduite avec votre moniteur afin de ne pas laisser place aux mauvaises habitudes!
Consultez les liens relatifs au sujet:
> La conduite accompagnée d’un moniteur-trice ou d’un accompagnant-e
> Pratiquez en boîte de vitesse automatique ou manuelle
> Connaître nos prix et formules pour les cours de conduite…
7. Suivre le cours obligatoire de sensibilisation

Le cours de sensibilisation vous prépare à une conduite responsable; savoir analyser les situations qui peuvent se transformer en dangereuses.
  • durée: la session de cours se déroule sur 4 jours (4x2h )
  • validité: 2 ans
  • vous devez être présent-e, ponctuel-le et muni-e de votre permis d’élève conducteur, à chacune des sessions, pour que votre attestation soit ensuite transmise sur le système de l’OCV.
  • condition nécessaire à la prise de rendez-vous pour l’examen pratique!
Prêt-à-conduire vous aide à trouver la session de cours en adéquation avec vos disponibilités!
8. Passer l’examen pratique

Démontrer sa capacité à conduire !
A. S’inscrire
  • s’inscrire à l’examen pratique à l’OCV (Office Cantonal des Véhicules) en personne au guichet ou en ligne; même si vous arrivez à finaliser la prise de rendez-vous, celui-ci peux ne pas avoir été pris en compte : déconnectez-vous et reconnectez-vous pour vous assurer que votre demande a bien été prise en compte!) http://etat.geneve.ch/examens-public/welcome.html
  • Attention, prenez-vous y à temps! Une attente d’un mois, voire plus avant le premier rendez-vous disponible peut advenir (vous pouvez par la suite déplacer votre rendez-vous, au minimum 96h, jours ouvrables de l’OCV)
B. Passer l’examen pratique
Passer l’examen avec le véhicule auto-école ?
Vous pouvez passer votre examen avec le véhicule familier et sécuritaire de votre auto-école prêt-à-conduire (manuelle ou automatique): ici vous trouverez les infos sous la rubrique “EXAMEN”
La présentation à l’examen dure un peu plus de 2 heures et comprend:
  • une préparation à l’examen (examen blanc/simulation, mise en confiance et reprise en main du véhicule);
  • présentation à l’expert de l’OCV.
 
Passer l’examen avec un véhicule privé ?
Si vous voulez passer l’examen avec un véhicule privé, contrôlez bien qu’il soit en parfait état de fonctionnement (pneus adéquats: pression-profil, éclairage, vitres propres, témoins lumineux et présence du “L” réglementaire). De plus vous devez vous assurer que:
  • Le frein à main doit être efficace, de type “mécanique”, et est facilement accessible par l’expert (entre les deux sièges avant).
  • Le compteur de vitesse est visible par l’expert depuis le siège passager
  • Le véhicule correspond à la catégorie catégorie B, voiture de tourisme légère, moins de 3’500kg
  • Le véhicule peut atteindre une vitesse de 120 km/h
Que doit-on prendre avec soi à l’examen ?
  • Permis d’élève conducteur original
  • Pièce d’identité valable (ou une attestation si elle est en renouvellement).
  • Permis de séjour (si étranger)
  • Permis de circulation du véhicule privé
  • Convocation (optionnel)
Que faire en cas de météo difficile?
Pour savoir si l’examen est maintenu en cas de neige ou de verglas, consultez le site internet ou téléphonez le jour même de l’examen dès 7h15.
9. Pratiquer la conduite avec le permis de conduire à l’essai

Augmenter son niveau et maintenir une bonne conduite !
  • Durant cette période le conducteur doit prouver qu’il est capable de se comporter comme un conducteur-trice responsable: c’est une période probatoire (à l’essai) qui dure 3 ans.
  • Le-la nouveau-elle conducteur-trice n’est plus accompagné-e lors de la conduite, mais toujours soumis à l’interdiction de conduire sous l’influence de l’alcool.
Vous avez passé votre permis en voiture automatique et voulez maintenant pouvoir conduire une manuelle?
Prêt à conduire vous propose des cours afin de vous sentir vite confortable avec la boîte de vitesse et l’embrayage !

Pourquoi le permis à l’essai ?
Le permis à l’essai existe afin de réduire le nombre d’accidents qui se produisent les 3 premières années.
Si une infraction est commise pendant les 3 années probatoires, et que le permis est retiré, la période “à l’essai” est rallongée d’une année.
Si une deuxième infraction est commise, entraînant un retrait, le permis à l’essai est simplement annulé…
Toute nouvelle demande de permis d’élève ne peut être déposée qu’au terme d’un délai d’épreuve d’une année, à compter de la date de l’infraction. Il n’est délivré que sur présentation d’une attestation d’aptitude à la conduite d’un psychologue du trafic.
Peut-on conduire à l’étranger avec le permis à l’essai ?
Oui, c’est un “vrai” permis, reconnu au même titre que les permis suisses à durée illimitée. Consultez ici “Conduire à l’étranger”
10. Suivre un cours 2-phases

Effectuer le cours (1 jour) dans les 12 mois après la délivrance du permis à l’essai !
Pourquoi le cours 2 phases ?
Par le passé le permis se déroulait en une phase (permis définitif après le passage de la réussite de l’examen pratique). L’étude statistique a montré que les jeunes conducteurs sont sujets à plus d’accidents. Par conséquent, il a été décidé en 2005 de mettre des conditions supplémentaires pour obtenir le permis définitif (permis à l’essai + formation complémentaire)…
Les cours de formation complémentaire “2 phases” visent à améliorer la capacité des nouveaux conducteurs à reconnaître les situations dangereuses et donc, a mieux les éviter.
Suis-je obligé de suivre le cours 2 phases ?
Oui, à moins que vous ne soyez  déjà titulaire d’un permis A définitif.
Où m’inscrire?
Quel est le délai de suivi pour la journée de formation complémentaire de 2ème phase?
Si vous avez obtenu le permis de conduire à l’essai après le 1.1.2020 vous devez suivre la formation complémentaire de 2ème phase (journée unique) dans les douze mois suivant la délivrance du permis de conduire à l’essai.
Pour toutes les personnes ayant obtenu leur permis de conduire à l’essai avant le 1.1.2020, la période prévue pour compléter la formation complémentaire de 2ème phase (journée unique) est étendue à la validité du permis à l’essai.
Conséquences en cas de non suivi de la formation complémentaire durant la phase probatoire?
Il relève de la responsabilité du titulaire du permis d’entreprendre les démarches de régularisation pour l’obtention du permis de conduire définitif.
Si le titulaire n’a pas obtenu un permis de conduire définitif, il n’est plus autorisé à conduire un véhicule de la catégorie désignée dès la fin de la validité du permis à l’essai. La conduite non autorisée est passible de sanctions administratives et pénales.
Le titulaire du permis de conduire à l’essai peut demander auprès du Service des automobiles compétent, une autorisation provisoire de conduire pour suivre la formation obligatoire. Elle sera limitée au seul jour de formation. La conduite en dehors de ce jour est passible de sanctions administratives et pénales.
11. Echanger son permis à l’essai pour un permis de conduire à durée illimitée

Le même mais sans date d’échéance !
Ne pas oublier cette étape! Mettre un rappel dans votre agenda car l’OCV ne va  pas vous contacter pour vous rappeler l’échéance!
Au plus tôt un mois avant l’échéance de la période probatoire, demandez votre permis à durée illimitée à l’OCV si:
  • vous présentez l’attestation de la formation obligatoire (2 phases) effectuée dans les délais;
  • vous n’avez pas commis-e d’infractions routières conduisant à un retrait définitif;
  • vous ne vous installez  pas plus de 12 mois dans un autre pays.
12. Garder son permis !

Conduire en pleine conscience !

Votre parcours d’obstacles s’arrête là. Rappelez-vous de toutes ces étapes précédentes, longues et coûteuses. 

Conduire n’est pas une activité anodine, elle nécessite toute votre attention.

Les enseignements de votre moniteur sont à entretenir !

Déconnectez votre téléphone portable ! Restez courtois ! …

Un article à l’attention des nouveaux conducteurs du Bureau de Prévention des Accidents (BPA) sur le sujet: “Comment garder le permis à l’essai”…